Personal branding : comment se démarquer sur les réseaux sociaux ? Échange avec Christophe Djafar

Personal branding : comment se démarquer sur les réseaux sociaux ? Échange avec Christophe Djafar

Le personal branding est devenu incontournable pour évoluer professionnellement. Contrairement aux idées reçues, le personal branding ne permet pas seulement de se rendre plus visible auprès des recruteurs dans le cadre d’une recherche d’emploi. Entretenir sa marque personnelle sur les réseaux sociaux permet également aux salariés de développer leurs expertises et leurs compétences (découverte d’outils pertinents, développement de son leadership, meilleure connaissance du marché et des concurrents grâce à une veille stratégique).

Nous avons eu le plaisir d’échanger sur ce sujet avec Christophe Djafar, chef de projet web & marketing digital pour des projets open source au sein d’un groupe spécialisé dans la cyberdéfense et fondateur de Le Socialez-Vous ?, compte Twitter relayant l’actu social media et digitale. Christophe partage son expérience et ses conseils pour créer et gérer sa marque personnelle sur les réseaux sociaux :

Bonjour Christophe, vous avez créé le compte Twitter Le Socialez-Vous ? qui vous permet de relayer l’actu social media et digitale, pourquoi avez-vous décidé de développer votre personal branding via ce projet ?

Bonjour Valène ! Le Socialez-Vous ? est né d’un bien heureux hasard. Pour la petite histoire, j’ai été diplômé d’un master en marketing. Après avoir obtenu mon diplôme, je me suis mis à la recherche de mon premier emploi.

Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Pendant un an, j’ai enchaîné les petits boulots. J’ai mis un an avant de pouvoir trouver un emploi. Par conséquent, je me suis dit qu’il fallait que je crée quelque chose et que j’en fasse profiter le plus grand nombre.

Christophe Djafar, fondateur de Le Socialez-Vous ?

Je suis donc parti d’une problématique à laquelle j’ai été confronté quand j’étais étudiant : où trouver des informations fraîches et synthétiques au sujet des réseaux sociaux et du digital ?

Un matin, à 10h36, je me connecte sur Twitter : Le Socialez-Vous ? est lancé. Depuis, je propose chaque matin de façon ultra-synthétique l’intégralité de l’actualité social media et digitale sous la forme d’images.

Pourquoi avez-vous fait le choix de Twitter pour vous lancer dans l’aventure du personal branding ?

Au niveau organisationnel et humain, je gère Le Socialez-Vous ? seul. De la recherche d’informations jusqu’à la création de GIFs de remerciement, tout est fait par mes soins. Par conséquent, démultiplier ma présence sur les réseaux sociaux n’aurait pas joué en ma faveur.

Construire son personal branding sur Twitter

En termes de cible, Twitter était la plateforme idéale pour commencer. Beaucoup de professionnels du marketing sont actifs sur Twitter : que ce soit pour faire de la veille, pour représenter leur entreprise, pour développer les ventes ou pour renforcer leur stratégie marketing. L’audience-cible était la plus optimale sur ce réseau.

De plus, le mécanisme de ce réseau social permet de consommer une grande quantité d’informations très rapidement, ce qui coïncide avec mon concept.

J’ai récemment testé LinkedIn qui me paraît prometteur. Et qui sait, peut-être verrez-vous bientôt Le Socialez-Vous ? sur Mastodon !?

Vous avez créé Le Socialez-vous ? il y a un an et vous avez déjà plus de 6,000 followers. Comment avez-vous construit votre communauté et comment l’animez-vous au quotidien ?

Après avoir trouvé ma proposition de valeur, l’étude de ma cible était l’étape primordiale du projet : connaître ses habitudes, savoir quand elle consulte ses réseaux sociaux, ce qu’elle lit, pendant combien de temps, etc. Une fois ces éléments identifiés, j’ai pu lancer le blog.

Personal branding : animer ses communités sur Twitter

Pour atteindre ce chiffre, je me suis inspiré des techniques de base du growth hacking :

✔ Le contenu

Produire du contenu varié (visuels, infographies, articles, analyses) pour me faire connaître et devenir une source fiable.

✔ L’interaction

Interagir le plus possible avec mon audience et poursuivre l’échange au-delà de l’information.

✔ Les influenceurs

En discutant avec les influenceurs spécialisés dans le digital, j’ai pu tisser des liens privilégiés avec eux qui m’ont par la suite permis d’être plus visible sur les réseaux sociaux.

✔ L’offline

L’offline a aussi été un facteur clé de succès important pour le projet : j’ai parlé de mon projet en amont et j’ai vu qu’il y avait un réel engouement derrière. Une fois le blog lancé, j’avais déjà une base très intéressante pour mon audience, encline à partager mon contenu. Faire parler de son projet et l’expliquer permet de générer plus de trafic et un bouche-à-oreille extrêmement qualitatif.

Enfin, le plus important : la constance. Le secret de tout blog est d’être constant. Une fois que votre audience connaît votre rythme de publication et qu’elle sait qu’elle trouvera des nouveaux contenus à chaque visite, la mission est accomplie.

Rencontrez-vous des challenges dans la gestion de Le Socialez-vous ? ?

La principale difficulté à laquelle je suis confronté tous les jours concerne l’information : comment chercher, trouver et agréger toute l’information en s’assurant que celle-ci soit vraie et fiable ?

On assiste depuis un peu plus de deux ans à la démocratisation du content marketing. Les acteurs économiques et institutionnels cherchent, à travers le contenu, à augmenter leur visibilité sur le web pour in fine générer du lead, convertir et optimiser son SEO afin de générer le cercle vertueux de la stratégie digitale.

Le personal branding sur les réseaux sociaux

Une quantité impressionnante de contenus est donc produite et on assiste à un phénomène d’infobésité. Les contenus se ressemblent et il assez compliqué de dénicher du contenu pertinent. C’est pour cela que les techniques de veille évoluent. Pour donner un ordre d’idée, la veille que je réalise au quotidien me prend entre 3 et 4 heures.

Stratégie de contenu sur Twitter

Il y a aussi un autre élément que je craignais de ne pas pouvoir développer : la légitimité. On ne peut pas growth hacker la légitimité de son contenu sur Twitter.

Quel contenu et fréquence de publication recommandez-vous pour développer son personal branding ?

Bonne question ! Tout dépend du public, de son positionnement et de la finalité que l’on souhaite obtenir de ses publications. Chaque contenu répond à un objectif bien défini.

Si vous avez lancé un nouveau compte sur Twitter et que vous souhaitez être plus visible, les infographies, les listes et les vidéos sont les contenus les plus viraux qui permettent de générer un très gros trafic en peu de temps.

Quel contenu partager dans le cadre du personal branding ?

Il y a ensuite les études et les articles de fond. C’est vraiment le type de contenu que je privilégie et qui sont, à mon avis, les plus pertinents. À la différence des infographies, les articles de fond permettent d’engager la discussion avec son audience et d’avoir des interactions plus qualitatives.

Aux yeux des internautes, un blog attirant est un blog qui jongle entre tous ces contenus et qui comble les multiples attentes de son audience.

À découvrir : Personal branding : les 5 étapes incontournables pour faire la différence !

En quoi Le Socialez-vous ? vous aide dans la réalisation de vos missions au quotidien dans le cadre professionnel ?

Avoir créé Le Socialez-Vous ? m’aide au quotidien à plusieurs niveaux.

Créer un média, où je propose tous les jours, sans interruption, des informations fraîches et fiables m’a permis d’acquérir la rigueur dont j’avais besoin.

Développer son personal branding sur les réseaux sociaux

Les méthodes de veille acquises avec Le Socialez-Vous ? sont mises à profit pour les projets que je gère. Je prends en compte les nouveautés que je déniche pour améliorer la stratégie digitale dont j’ai la charge.

À partir de votre expérience personnelle, pensez-vous que les entreprises devraient encourager davantage les salariés à développer leur personal branding sur les réseaux sociaux et à les aider dans cette démarche ?

Il est plus que capital que les entreprises encouragent les salariés à se lancer sur les réseaux sociaux : au-delà d’être des ambassadeurs ultra-fiables, leur prise de parole représente la campagne de communication la plus efficace qu’une entreprise puisse avoir !

Les jeunes talents sont de plus en plus insensibles aux discours tenus par les comptes officiels des entreprises mais sont plus sensibles à ce qui se dit d’une entreprise sur les réseaux sociaux.

Il faut savoir qu’un jeune diplômé sur trois refuserait un poste à cause d’une mauvaise réputation de l’entreprise, ce qui montre que l’employee advocacy est extrêmement important de nos jours.

Personal branding sur les réseaux sociaux

Les étudiants aiment bien entrer en contact directement avec les responsables lorsqu’ils voient passer une offre de stage ou d’alternance. Cela permet de court-circuiter des processes de recrutement un peu trop lourds.

Pour les entreprises, l’employee advocacy permet de disposer de canaux de communication plus efficaces et surtout plus authentiques.

Grâce à ces nouvelles méthodes, les salariés sont plus impliqués et motivés. Ils partagent le contenu de leur structure tout ajoutant leurs propres messages personnalisés à condition que la communication soit maîtrisée et que l’entreprise donne aux salariés la matière et l’autonomie nécessaire pour partager librement.

À propos de Christophe : après deux années passées dans des groupes internationaux en tant que chargé d’études marketing, Christophe a pris le virage du digital en se spécialisant en stratégie digitale. Christophe est désormais chef de projet web & marketing digital pour des projets open source au sein d’un groupe spécialisé dans la cyberdéfense et il anime le compte Twitter Le Socialez-Vous ? qu’il a fondé l’année dernière.

Guide pratique sur l'utilisation des réseaux sociaux dans le cadre professionnel

Articles récents

Archives

Tags

Le personal branding est devenu incontournable pour évoluer professionnellement. Contrairement aux idées reçues, le personal branding ne permet pas seulement de se rendre plus visible auprès des recruteurs dans le cadre d’une recherche d’emploi. Entretenir sa marque personnelle sur les réseaux sociaux permet également aux salariés de développer leurs expertises et leurs compétences (découverte d’outils pertinents, développement de son leadership, meilleure connaissance du marché et des concurrents grâce à une veille stratégique).

Nous avons eu le plaisir d’échanger sur ce sujet avec Christophe Djafar, chef de projet web & marketing digital pour des projets open source au sein d’un groupe spécialisé dans la cyberdéfense et fondateur de Le Socialez-Vous ?, compte Twitter relayant l’actu social media et digitale. Christophe partage son expérience et ses conseils pour créer et gérer sa marque personnelle sur les réseaux sociaux :

Bonjour Christophe, vous avez créé le compte Twitter Le Socialez-Vous ? qui vous permet de relayer l’actu social media et digitale, pourquoi avez-vous décidé de développer votre personal branding via ce projet ?

Bonjour Valène ! Le Socialez-Vous ? est né d’un bien heureux hasard. Pour la petite histoire, j’ai été diplômé d’un master en marketing. Après avoir obtenu mon diplôme, je me suis mis à la recherche de mon premier emploi.

Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Pendant un an, j’ai enchaîné les petits boulots. J’ai mis un an avant de pouvoir trouver un emploi. Par conséquent, je me suis dit qu’il fallait que je crée quelque chose et que j’en fasse profiter le plus grand nombre.

Christophe Djafar, fondateur de Le Socialez-Vous ?

Je suis donc parti d’une problématique à laquelle j’ai été confronté quand j’étais étudiant : où trouver des informations fraîches et synthétiques au sujet des réseaux sociaux et du digital ?

Un matin, à 10h36, je me connecte sur Twitter : Le Socialez-Vous ? est lancé. Depuis, je propose chaque matin de façon ultra-synthétique l’intégralité de l’actualité social media et digitale sous la forme d’images.

Pourquoi avez-vous fait le choix de Twitter pour vous lancer dans l’aventure du personal branding ?

Au niveau organisationnel et humain, je gère Le Socialez-Vous ? seul. De la recherche d’informations jusqu’à la création de GIFs de remerciement, tout est fait par mes soins. Par conséquent, démultiplier ma présence sur les réseaux sociaux n’aurait pas joué en ma faveur.

Construire son personal branding sur Twitter

En termes de cible, Twitter était la plateforme idéale pour commencer. Beaucoup de professionnels du marketing sont actifs sur Twitter : que ce soit pour faire de la veille, pour représenter leur entreprise, pour développer les ventes ou pour renforcer leur stratégie marketing. L’audience-cible était la plus optimale sur ce réseau.

De plus, le mécanisme de ce réseau social permet de consommer une grande quantité d’informations très rapidement, ce qui coïncide avec mon concept.

J’ai récemment testé LinkedIn qui me paraît prometteur. Et qui sait, peut-être verrez-vous bientôt Le Socialez-Vous ? sur Mastodon !?

Vous avez créé Le Socialez-vous ? il y a un an et vous avez déjà plus de 6,000 followers. Comment avez-vous construit votre communauté et comment l’animez-vous au quotidien ?

Après avoir trouvé ma proposition de valeur, l’étude de ma cible était l’étape primordiale du projet : connaître ses habitudes, savoir quand elle consulte ses réseaux sociaux, ce qu’elle lit, pendant combien de temps, etc. Une fois ces éléments identifiés, j’ai pu lancer le blog.

Personal branding : animer ses communités sur Twitter

Pour atteindre ce chiffre, je me suis inspiré des techniques de base du growth hacking :

✔ Le contenu

Produire du contenu varié (visuels, infographies, articles, analyses) pour me faire connaître et devenir une source fiable.

✔ L’interaction

Interagir le plus possible avec mon audience et poursuivre l’échange au-delà de l’information.

✔ Les influenceurs

En discutant avec les influenceurs spécialisés dans le digital, j’ai pu tisser des liens privilégiés avec eux qui m’ont par la suite permis d’être plus visible sur les réseaux sociaux.

✔ L’offline

L’offline a aussi été un facteur clé de succès important pour le projet : j’ai parlé de mon projet en amont et j’ai vu qu’il y avait un réel engouement derrière. Une fois le blog lancé, j’avais déjà une base très intéressante pour mon audience, encline à partager mon contenu. Faire parler de son projet et l’expliquer permet de générer plus de trafic et un bouche-à-oreille extrêmement qualitatif.

Enfin, le plus important : la constance. Le secret de tout blog est d’être constant. Une fois que votre audience connaît votre rythme de publication et qu’elle sait qu’elle trouvera des nouveaux contenus à chaque visite, la mission est accomplie.

Rencontrez-vous des challenges dans la gestion de Le Socialez-vous ? ?

La principale difficulté à laquelle je suis confronté tous les jours concerne l’information : comment chercher, trouver et agréger toute l’information en s’assurant que celle-ci soit vraie et fiable ?

On assiste depuis un peu plus de deux ans à la démocratisation du content marketing. Les acteurs économiques et institutionnels cherchent, à travers le contenu, à augmenter leur visibilité sur le web pour in fine générer du lead, convertir et optimiser son SEO afin de générer le cercle vertueux de la stratégie digitale.

Le personal branding sur les réseaux sociaux

Une quantité impressionnante de contenus est donc produite et on assiste à un phénomène d’infobésité. Les contenus se ressemblent et il assez compliqué de dénicher du contenu pertinent. C’est pour cela que les techniques de veille évoluent. Pour donner un ordre d’idée, la veille que je réalise au quotidien me prend entre 3 et 4 heures.

Stratégie de contenu sur Twitter

Il y a aussi un autre élément que je craignais de ne pas pouvoir développer : la légitimité. On ne peut pas growth hacker la légitimité de son contenu sur Twitter.

Quel contenu et fréquence de publication recommandez-vous pour développer son personal branding ?

Bonne question ! Tout dépend du public, de son positionnement et de la finalité que l’on souhaite obtenir de ses publications. Chaque contenu répond à un objectif bien défini.

Si vous avez lancé un nouveau compte sur Twitter et que vous souhaitez être plus visible, les infographies, les listes et les vidéos sont les contenus les plus viraux qui permettent de générer un très gros trafic en peu de temps.

Quel contenu partager dans le cadre du personal branding ?

Il y a ensuite les études et les articles de fond. C’est vraiment le type de contenu que je privilégie et qui sont, à mon avis, les plus pertinents. À la différence des infographies, les articles de fond permettent d’engager la discussion avec son audience et d’avoir des interactions plus qualitatives.

Aux yeux des internautes, un blog attirant est un blog qui jongle entre tous ces contenus et qui comble les multiples attentes de son audience.

À découvrir : Personal branding : les 5 étapes incontournables pour faire la différence !

En quoi Le Socialez-vous ? vous aide dans la réalisation de vos missions au quotidien dans le cadre professionnel ?

Avoir créé Le Socialez-Vous ? m’aide au quotidien à plusieurs niveaux.

Créer un média, où je propose tous les jours, sans interruption, des informations fraîches et fiables m’a permis d’acquérir la rigueur dont j’avais besoin.

Développer son personal branding sur les réseaux sociaux

Les méthodes de veille acquises avec Le Socialez-Vous ? sont mises à profit pour les projets que je gère. Je prends en compte les nouveautés que je déniche pour améliorer la stratégie digitale dont j’ai la charge.

À partir de votre expérience personnelle, pensez-vous que les entreprises devraient encourager davantage les salariés à développer leur personal branding sur les réseaux sociaux et à les aider dans cette démarche ?

Il est plus que capital que les entreprises encouragent les salariés à se lancer sur les réseaux sociaux : au-delà d’être des ambassadeurs ultra-fiables, leur prise de parole représente la campagne de communication la plus efficace qu’une entreprise puisse avoir !

Les jeunes talents sont de plus en plus insensibles aux discours tenus par les comptes officiels des entreprises mais sont plus sensibles à ce qui se dit d’une entreprise sur les réseaux sociaux.

Il faut savoir qu’un jeune diplômé sur trois refuserait un poste à cause d’une mauvaise réputation de l’entreprise, ce qui montre que l’employee advocacy est extrêmement important de nos jours.

Personal branding sur les réseaux sociaux

Les étudiants aiment bien entrer en contact directement avec les responsables lorsqu’ils voient passer une offre de stage ou d’alternance. Cela permet de court-circuiter des processes de recrutement un peu trop lourds.

Pour les entreprises, l’employee advocacy permet de disposer de canaux de communication plus efficaces et surtout plus authentiques.

Grâce à ces nouvelles méthodes, les salariés sont plus impliqués et motivés. Ils partagent le contenu de leur structure tout ajoutant leurs propres messages personnalisés à condition que la communication soit maîtrisée et que l’entreprise donne aux salariés la matière et l’autonomie nécessaire pour partager librement.

À propos de Christophe : après deux années passées dans des groupes internationaux en tant que chargé d’études marketing, Christophe a pris le virage du digital en se spécialisant en stratégie digitale. Christophe est désormais chef de projet web & marketing digital pour des projets open source au sein d’un groupe spécialisé dans la cyberdéfense et il anime le compte Twitter Le Socialez-Vous ? qu’il a fondé l’année dernière.

Guide pratique sur l'utilisation des réseaux sociaux dans le cadre professionnel

Le personal branding est devenu incontournable pour évoluer professionnellement. Contrairement aux idées reçues, le personal branding ne permet pas seulement de se rendre plus visible auprès des recruteurs dans le cadre d’une recherche d’emploi. Entretenir sa marque personnelle sur les réseaux sociaux permet également aux salariés de développer leurs expertises et leurs compétences (découverte d’outils pertinents, développement de son leadership, meilleure connaissance du marché et des concurrents grâce à une veille stratégique).

Nous avons eu le plaisir d’échanger sur ce sujet avec Christophe Djafar, chef de projet web & marketing digital pour des projets open source au sein d’un groupe spécialisé dans la cyberdéfense et fondateur de Le Socialez-Vous ?, compte Twitter relayant l’actu social media et digitale. Christophe partage son expérience et ses conseils pour créer et gérer sa marque personnelle sur les réseaux sociaux :

Bonjour Christophe, vous avez créé le compte Twitter Le Socialez-Vous ? qui vous permet de relayer l’actu social media et digitale, pourquoi avez-vous décidé de développer votre personal branding via ce projet ?

Bonjour Valène ! Le Socialez-Vous ? est né d’un bien heureux hasard. Pour la petite histoire, j’ai été diplômé d’un master en marketing. Après avoir obtenu mon diplôme, je me suis mis à la recherche de mon premier emploi.

Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Pendant un an, j’ai enchaîné les petits boulots. J’ai mis un an avant de pouvoir trouver un emploi. Par conséquent, je me suis dit qu’il fallait que je crée quelque chose et que j’en fasse profiter le plus grand nombre.

Christophe Djafar, fondateur de Le Socialez-Vous ?

Je suis donc parti d’une problématique à laquelle j’ai été confronté quand j’étais étudiant : où trouver des informations fraîches et synthétiques au sujet des réseaux sociaux et du digital ?

Un matin, à 10h36, je me connecte sur Twitter : Le Socialez-Vous ? est lancé. Depuis, je propose chaque matin de façon ultra-synthétique l’intégralité de l’actualité social media et digitale sous la forme d’images.

Pourquoi avez-vous fait le choix de Twitter pour vous lancer dans l’aventure du personal branding ?

Au niveau organisationnel et humain, je gère Le Socialez-Vous ? seul. De la recherche d’informations jusqu’à la création de GIFs de remerciement, tout est fait par mes soins. Par conséquent, démultiplier ma présence sur les réseaux sociaux n’aurait pas joué en ma faveur.

Construire son personal branding sur Twitter

En termes de cible, Twitter était la plateforme idéale pour commencer. Beaucoup de professionnels du marketing sont actifs sur Twitter : que ce soit pour faire de la veille, pour représenter leur entreprise, pour développer les ventes ou pour renforcer leur stratégie marketing. L’audience-cible était la plus optimale sur ce réseau.

De plus, le mécanisme de ce réseau social permet de consommer une grande quantité d’informations très rapidement, ce qui coïncide avec mon concept.

J’ai récemment testé LinkedIn qui me paraît prometteur. Et qui sait, peut-être verrez-vous bientôt Le Socialez-Vous ? sur Mastodon !?

Vous avez créé Le Socialez-vous ? il y a un an et vous avez déjà plus de 6,000 followers. Comment avez-vous construit votre communauté et comment l’animez-vous au quotidien ?

Après avoir trouvé ma proposition de valeur, l’étude de ma cible était l’étape primordiale du projet : connaître ses habitudes, savoir quand elle consulte ses réseaux sociaux, ce qu’elle lit, pendant combien de temps, etc. Une fois ces éléments identifiés, j’ai pu lancer le blog.

Personal branding : animer ses communités sur Twitter

Pour atteindre ce chiffre, je me suis inspiré des techniques de base du growth hacking :

✔ Le contenu

Produire du contenu varié (visuels, infographies, articles, analyses) pour me faire connaître et devenir une source fiable.

✔ L’interaction

Interagir le plus possible avec mon audience et poursuivre l’échange au-delà de l’information.

✔ Les influenceurs

En discutant avec les influenceurs spécialisés dans le digital, j’ai pu tisser des liens privilégiés avec eux qui m’ont par la suite permis d’être plus visible sur les réseaux sociaux.

✔ L’offline

L’offline a aussi été un facteur clé de succès important pour le projet : j’ai parlé de mon projet en amont et j’ai vu qu’il y avait un réel engouement derrière. Une fois le blog lancé, j’avais déjà une base très intéressante pour mon audience, encline à partager mon contenu. Faire parler de son projet et l’expliquer permet de générer plus de trafic et un bouche-à-oreille extrêmement qualitatif.

Enfin, le plus important : la constance. Le secret de tout blog est d’être constant. Une fois que votre audience connaît votre rythme de publication et qu’elle sait qu’elle trouvera des nouveaux contenus à chaque visite, la mission est accomplie.

Rencontrez-vous des challenges dans la gestion de Le Socialez-vous ? ?

La principale difficulté à laquelle je suis confronté tous les jours concerne l’information : comment chercher, trouver et agréger toute l’information en s’assurant que celle-ci soit vraie et fiable ?

On assiste depuis un peu plus de deux ans à la démocratisation du content marketing. Les acteurs économiques et institutionnels cherchent, à travers le contenu, à augmenter leur visibilité sur le web pour in fine générer du lead, convertir et optimiser son SEO afin de générer le cercle vertueux de la stratégie digitale.

Le personal branding sur les réseaux sociaux

Une quantité impressionnante de contenus est donc produite et on assiste à un phénomène d’infobésité. Les contenus se ressemblent et il assez compliqué de dénicher du contenu pertinent. C’est pour cela que les techniques de veille évoluent. Pour donner un ordre d’idée, la veille que je réalise au quotidien me prend entre 3 et 4 heures.

Stratégie de contenu sur Twitter

Il y a aussi un autre élément que je craignais de ne pas pouvoir développer : la légitimité. On ne peut pas growth hacker la légitimité de son contenu sur Twitter.

Quel contenu et fréquence de publication recommandez-vous pour développer son personal branding ?

Bonne question ! Tout dépend du public, de son positionnement et de la finalité que l’on souhaite obtenir de ses publications. Chaque contenu répond à un objectif bien défini.

Si vous avez lancé un nouveau compte sur Twitter et que vous souhaitez être plus visible, les infographies, les listes et les vidéos sont les contenus les plus viraux qui permettent de générer un très gros trafic en peu de temps.

Quel contenu partager dans le cadre du personal branding ?

Il y a ensuite les études et les articles de fond. C’est vraiment le type de contenu que je privilégie et qui sont, à mon avis, les plus pertinents. À la différence des infographies, les articles de fond permettent d’engager la discussion avec son audience et d’avoir des interactions plus qualitatives.

Aux yeux des internautes, un blog attirant est un blog qui jongle entre tous ces contenus et qui comble les multiples attentes de son audience.

À découvrir : Personal branding : les 5 étapes incontournables pour faire la différence !

En quoi Le Socialez-vous ? vous aide dans la réalisation de vos missions au quotidien dans le cadre professionnel ?

Avoir créé Le Socialez-Vous ? m’aide au quotidien à plusieurs niveaux.

Créer un média, où je propose tous les jours, sans interruption, des informations fraîches et fiables m’a permis d’acquérir la rigueur dont j’avais besoin.

Développer son personal branding sur les réseaux sociaux

Les méthodes de veille acquises avec Le Socialez-Vous ? sont mises à profit pour les projets que je gère. Je prends en compte les nouveautés que je déniche pour améliorer la stratégie digitale dont j’ai la charge.

À partir de votre expérience personnelle, pensez-vous que les entreprises devraient encourager davantage les salariés à développer leur personal branding sur les réseaux sociaux et à les aider dans cette démarche ?

Il est plus que capital que les entreprises encouragent les salariés à se lancer sur les réseaux sociaux : au-delà d’être des ambassadeurs ultra-fiables, leur prise de parole représente la campagne de communication la plus efficace qu’une entreprise puisse avoir !

Les jeunes talents sont de plus en plus insensibles aux discours tenus par les comptes officiels des entreprises mais sont plus sensibles à ce qui se dit d’une entreprise sur les réseaux sociaux.

Il faut savoir qu’un jeune diplômé sur trois refuserait un poste à cause d’une mauvaise réputation de l’entreprise, ce qui montre que l’employee advocacy est extrêmement important de nos jours.

Personal branding sur les réseaux sociaux

Les étudiants aiment bien entrer en contact directement avec les responsables lorsqu’ils voient passer une offre de stage ou d’alternance. Cela permet de court-circuiter des processes de recrutement un peu trop lourds.

Pour les entreprises, l’employee advocacy permet de disposer de canaux de communication plus efficaces et surtout plus authentiques.

Grâce à ces nouvelles méthodes, les salariés sont plus impliqués et motivés. Ils partagent le contenu de leur structure tout ajoutant leurs propres messages personnalisés à condition que la communication soit maîtrisée et que l’entreprise donne aux salariés la matière et l’autonomie nécessaire pour partager librement.

À propos de Christophe : après deux années passées dans des groupes internationaux en tant que chargé d’études marketing, Christophe a pris le virage du digital en se spécialisant en stratégie digitale. Christophe est désormais chef de projet web & marketing digital pour des projets open source au sein d’un groupe spécialisé dans la cyberdéfense et il anime le compte Twitter Le Socialez-Vous ? qu’il a fondé l’année dernière.

Guide pratique sur l'utilisation des réseaux sociaux dans le cadre professionnel

Suivez les dernières tendances en matière d’#EmployeeAdvocacy sur les réseaux sociaux

S’abonner au blog

Suivez les dernières tendances en matière d’#EmployeeAdvocacy sur les réseaux sociaux

S’abonner au blog

By | 2017-07-12T17:08:01+00:00 mai 16th, 2017|General|0 Comments

About the Author:

Brand Marketing Specialist @ Smarp, solution de communication digitale et d'employee advocacy.