En quoi consiste l’employee advocacy sur les réseaux sociaux ?

En quoi consiste l’employee advocacy sur les réseaux sociaux ?

Les professionnels s’intéressent de plus en plus à l’employee advocacy, cette solution permettant d’encourager les salariés à représenter l’entreprise sur les réseaux sociaux. 

L’employee advocacy est considérée comme l’une des dernières tendances business à suivre. Mais en fait, en quoi consiste cette solution ?

Les salariés, ambassadeurs de l’entreprise

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à identifier les collaborateurs comme les meilleurs ambassadeurs pour représenter leurs marques et leurs valeurs.

En mettant en place un programme d’employee advocacy sur les réseaux sociaux, les entreprises aident les salariés à devenir des ambassadeurs en les encourageant à partager des contenus relatifs à leurs expertises, à l’entreprise et à l’industrie.

Petite précision : l’expression employee advocacy n’a pas de traduction littérale en Français, on peut par contre utiliser d’autres expressions comme programmes d’ambassadeurs sur les réseaux sociaux ou programmes d’ambassadeurs de marque.

Plus concrètement, les collaborateurs sont encouragés à consulter des contenus relatifs à l’industrie mais aussi aux produits, aux valeurs, à la culture et à l’actualité de l’entreprise. Ils peuvent par la suite les partager sur les réseaux sociaux s’ils le souhaitent.

Le choix des contenus mis à la disposition des collaborateurs dépend de la stratégie de communication mise en place par l’entreprise, des audiences ciblées et des objectifs définis : l’entreprise cherche-t-elle à renforcer sa stratégie d’influence sur les réseaux sociaux, à développer une communication externe plus authentique et/ou à développer sa marque employeur ? Dans le cadre de sa stratégie social recruiting, cherche-t-elle à attirer certains profils de candidats en particulier ?

Les salariés et l'employee advocacy sur les réseaux sociaux

Les contenus mis à la disposition des salariés sont de sources internes, ils peuvent inclure des communiqués de presse, des extraits de livres blancs, des articles publiés dans le blog de l’entreprise, des informations relatives aux évènements organisés par l’entreprise ou par exemple les dernières offres d’emplois de l’entreprise.

Dans le cadre de leur programme d’employee advocacy sur les réseaux sociaux, les entreprises proposent également aux salariés de consulter des contenus de sources externes, l’objectif étant d’inviter les collaborateurs à découvrir des contenus également relatifs à l’industrie et à leurs expertises.

Une stratégie digitale unique

En personnalisant la publication de contenus relatifs à l’entreprise, les collaborateurs apportent une dimension humaine à la stratégie de communication de l’entreprise. En effet, les salariés sont encouragés à ajouter des commentaires lorsqu’ils partagent les contenus mis à leur disposition.

L’objectif pour le collaborateur est de développer sa marque personnelle tout en partageant avec ses contacts et avec ses followers ses expériences en tant que professionnel. L’Employee Advocacy permet ainsi aux salariés d’être reconnus en tant qu’experts aussi bien par l’entreprise que par les internautes.

Pour les aider à développer leur marque personnelle, les collaborateurs sont notamment invités à :

  • Partager les contenus mis à leur disposition par l’entreprise via leurs propres comptes dont Twitter, LinkedIn, Facebook, Viadeo, et Xing ;
  • Ajouter des commentaires personnalisés lorsqu’ils partagent les contenus proposés par l’entreprise ;
  • Proposer de nouveaux contenus relatifs à leurs expertises.

L’employee advocacy génère plus de confiance !

Les messages personnalisés diffusés par les collaborateurs génèrent davantage de confiance sur les réseaux sociaux : n’oublions pas que les informations relatives à l’entreprise ont tendance à générer plus de confiance lorsqu’elles sont partagées par les salariés que lorsqu’elles sont diffusées par les chefs d’entreprise !

Les salariés et l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

L’une des études menées par Edelman en 2013 a montré que les collaborateurs génèrent plus de confiance que les chefs d’entreprise lorsqu’ils communiquent à propos des conditions de travail : 63% des salariés sont considérés comme étant très crédibles lorsqu’ils communiquent sur les conditions de travail alors que seulement 21% des chefs d’entreprise sont perçus comme étant très crédibles lorsqu’ils partagent des informations sur ce sujet.

Une démarche volontaire de la part des collaborateurs

Les salariés participent volontairement au programme d’employee advocacy proposé par l’entreprise. Cette initiative ne doit être en aucun cas une contrainte pour le salarié, l’un des objectifs pour l’entreprise étant de renforcer l’engagement des collaborateurs.

L’une des méthodes appliquées par les entreprises pour encourager leurs collaborateurs à les représenter sur les réseaux sociaux consiste à intégrer un système de gamification au programme d’employee advocacy.

Pour encourager les salariés à participer au programme, l’entreprise peut par exemple :

  • Attribuer des points en fonction de l’implication des collaborateurs dans le programme ;
  • Créer un classement indiquant les salariés les plus actifs en tant qu’ambassadeurs ;
  • Remettre aux collaborateurs les plus actifs des récompenses reflétant la culture de l’entreprise ;
  • Mettre en place des sondages auxquels les salariés peuvent participer en utilisant leurs points (sondages portant sur le choix d’une ONG auprès de laquelle l’entreprise va s’engager, par exemple sous la forme d’un don, sur le choix d’activités de team building, ou sur la sélection d’une destination dans la cadre d’un voyage incentive).

Smarp et l’employee advocacy

Smarp permet de mettre en place un programme d’employee advocacy ludique sur les réseaux sociaux. L’application Smarp a été conçue pour permettre aux salariés de consulter et de partager facilement sur les réseaux sociaux des contenus pertinents et relatifs à l’entreprise, à l’industrie et à leurs expertises.

En offrant une expérience utilisateur unique, Smarp aide les collaborateurs à s’impliquer dans la communication de l’entreprise en devenant des ambassadeurs actifs sur les réseaux sociaux.

Grâce à un design intuitif, l’application Smarp permet aux salariés de construire leur marque personnelle sur les réseaux sociaux tout en contribuant au développement de la visibilité, de l’e-réputation et de la marque employeur de l’entreprise. 




Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus sur l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

Articles récents

Archives

Tags

Les professionnels s’intéressent de plus en plus à l’employee advocacy, cette solution permettant d’encourager les salariés à représenter l’entreprise sur les réseaux sociaux. 

L’employee advocacy est considérée comme l’une des dernières tendances business à suivre. Mais en fait, en quoi consiste cette solution ?

Les salariés, ambassadeurs de l’entreprise

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à identifier les collaborateurs comme les meilleurs ambassadeurs pour représenter leurs marques et leurs valeurs.

En mettant en place un programme d’employee advocacy sur les réseaux sociaux, les entreprises aident les salariés à devenir des ambassadeurs en les encourageant à partager des contenus relatifs à leurs expertises, à l’entreprise et à l’industrie.

Petite précision : l’expression employee advocacy n’a pas de traduction littérale en Français, on peut par contre utiliser d’autres expressions comme programmes d’ambassadeurs sur les réseaux sociaux ou programmes d’ambassadeurs de marque.

Plus concrètement, les collaborateurs sont encouragés à consulter des contenus relatifs à l’industrie mais aussi aux produits, aux valeurs, à la culture et à l’actualité de l’entreprise. Ils peuvent par la suite les partager sur les réseaux sociaux s’ils le souhaitent.

Le choix des contenus mis à la disposition des collaborateurs dépend de la stratégie de communication mise en place par l’entreprise, des audiences ciblées et des objectifs définis : l’entreprise cherche-t-elle à renforcer sa stratégie d’influence sur les réseaux sociaux, à développer une communication externe plus authentique et/ou à développer sa marque employeur ? Dans le cadre de sa stratégie social recruiting, cherche-t-elle à attirer certains profils de candidats en particulier ?

Les salariés et l'employee advocacy sur les réseaux sociaux

Les contenus mis à la disposition des salariés sont de sources internes, ils peuvent inclure des communiqués de presse, des extraits de livres blancs, des articles publiés dans le blog de l’entreprise, des informations relatives aux évènements organisés par l’entreprise ou par exemple les dernières offres d’emplois de l’entreprise.

Dans le cadre de leur programme d’employee advocacy sur les réseaux sociaux, les entreprises proposent également aux salariés de consulter des contenus de sources externes, l’objectif étant d’inviter les collaborateurs à découvrir des contenus également relatifs à l’industrie et à leurs expertises.

Une stratégie digitale unique

En personnalisant la publication de contenus relatifs à l’entreprise, les collaborateurs apportent une dimension humaine à la stratégie de communication de l’entreprise. En effet, les salariés sont encouragés à ajouter des commentaires lorsqu’ils partagent les contenus mis à leur disposition.

L’objectif pour le collaborateur est de développer sa marque personnelle tout en partageant avec ses contacts et avec ses followers ses expériences en tant que professionnel. L’Employee Advocacy permet ainsi aux salariés d’être reconnus en tant qu’experts aussi bien par l’entreprise que par les internautes.

Pour les aider à développer leur marque personnelle, les collaborateurs sont notamment invités à :

  • Partager les contenus mis à leur disposition par l’entreprise via leurs propres comptes dont Twitter, LinkedIn, Facebook, Viadeo, et Xing ;
  • Ajouter des commentaires personnalisés lorsqu’ils partagent les contenus proposés par l’entreprise ;
  • Proposer de nouveaux contenus relatifs à leurs expertises.

L’employee advocacy génère plus de confiance !

Les messages personnalisés diffusés par les collaborateurs génèrent davantage de confiance sur les réseaux sociaux : n’oublions pas que les informations relatives à l’entreprise ont tendance à générer plus de confiance lorsqu’elles sont partagées par les salariés que lorsqu’elles sont diffusées par les chefs d’entreprise !

Les salariés et l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

L’une des études menées par Edelman en 2013 a montré que les collaborateurs génèrent plus de confiance que les chefs d’entreprise lorsqu’ils communiquent à propos des conditions de travail : 63% des salariés sont considérés comme étant très crédibles lorsqu’ils communiquent sur les conditions de travail alors que seulement 21% des chefs d’entreprise sont perçus comme étant très crédibles lorsqu’ils partagent des informations sur ce sujet.

Une démarche volontaire de la part des collaborateurs

Les salariés participent volontairement au programme d’employee advocacy proposé par l’entreprise. Cette initiative ne doit être en aucun cas une contrainte pour le salarié, l’un des objectifs pour l’entreprise étant de renforcer l’engagement des collaborateurs.

L’une des méthodes appliquées par les entreprises pour encourager leurs collaborateurs à les représenter sur les réseaux sociaux consiste à intégrer un système de gamification au programme d’employee advocacy.

Pour encourager les salariés à participer au programme, l’entreprise peut par exemple :

  • Attribuer des points en fonction de l’implication des collaborateurs dans le programme ;
  • Créer un classement indiquant les salariés les plus actifs en tant qu’ambassadeurs ;
  • Remettre aux collaborateurs les plus actifs des récompenses reflétant la culture de l’entreprise ;
  • Mettre en place des sondages auxquels les salariés peuvent participer en utilisant leurs points (sondages portant sur le choix d’une ONG auprès de laquelle l’entreprise va s’engager, par exemple sous la forme d’un don, sur le choix d’activités de team building, ou sur la sélection d’une destination dans la cadre d’un voyage incentive).

Smarp et l’employee advocacy

Smarp permet de mettre en place un programme d’employee advocacy ludique sur les réseaux sociaux. L’application Smarp a été conçue pour permettre aux salariés de consulter et de partager facilement sur les réseaux sociaux des contenus pertinents et relatifs à l’entreprise, à l’industrie et à leurs expertises.

En offrant une expérience utilisateur unique, Smarp aide les collaborateurs à s’impliquer dans la communication de l’entreprise en devenant des ambassadeurs actifs sur les réseaux sociaux.

Grâce à un design intuitif, l’application Smarp permet aux salariés de construire leur marque personnelle sur les réseaux sociaux tout en contribuant au développement de la visibilité, de l’e-réputation et de la marque employeur de l’entreprise. 




Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus sur l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

Les professionnels s’intéressent de plus en plus à l’employee advocacy, cette solution permettant d’encourager les salariés à représenter l’entreprise sur les réseaux sociaux. 

L’employee advocacy est considérée comme l’une des dernières tendances business à suivre. Mais en fait, en quoi consiste cette solution ?

Les salariés, ambassadeurs de l’entreprise

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à identifier les collaborateurs comme les meilleurs ambassadeurs pour représenter leurs marques et leurs valeurs.

En mettant en place un programme d’employee advocacy sur les réseaux sociaux, les entreprises aident les salariés à devenir des ambassadeurs en les encourageant à partager des contenus relatifs à leurs expertises, à l’entreprise et à l’industrie.

Petite précision : l’expression employee advocacy n’a pas de traduction littérale en Français, on peut par contre utiliser d’autres expressions comme programmes d’ambassadeurs sur les réseaux sociaux ou programmes d’ambassadeurs de marque.

Plus concrètement, les collaborateurs sont encouragés à consulter des contenus relatifs à l’industrie mais aussi aux produits, aux valeurs, à la culture et à l’actualité de l’entreprise. Ils peuvent par la suite les partager sur les réseaux sociaux s’ils le souhaitent.

Le choix des contenus mis à la disposition des collaborateurs dépend de la stratégie de communication mise en place par l’entreprise, des audiences ciblées et des objectifs définis : l’entreprise cherche-t-elle à renforcer sa stratégie d’influence sur les réseaux sociaux, à développer une communication externe plus authentique et/ou à développer sa marque employeur ? Dans le cadre de sa stratégie social recruiting, cherche-t-elle à attirer certains profils de candidats en particulier ?

Les salariés et l'employee advocacy sur les réseaux sociaux

Les contenus mis à la disposition des salariés sont de sources internes, ils peuvent inclure des communiqués de presse, des extraits de livres blancs, des articles publiés dans le blog de l’entreprise, des informations relatives aux évènements organisés par l’entreprise ou par exemple les dernières offres d’emplois de l’entreprise.

Dans le cadre de leur programme d’employee advocacy sur les réseaux sociaux, les entreprises proposent également aux salariés de consulter des contenus de sources externes, l’objectif étant d’inviter les collaborateurs à découvrir des contenus également relatifs à l’industrie et à leurs expertises.

Une stratégie digitale unique

En personnalisant la publication de contenus relatifs à l’entreprise, les collaborateurs apportent une dimension humaine à la stratégie de communication de l’entreprise. En effet, les salariés sont encouragés à ajouter des commentaires lorsqu’ils partagent les contenus mis à leur disposition.

L’objectif pour le collaborateur est de développer sa marque personnelle tout en partageant avec ses contacts et avec ses followers ses expériences en tant que professionnel. L’Employee Advocacy permet ainsi aux salariés d’être reconnus en tant qu’experts aussi bien par l’entreprise que par les internautes.

Pour les aider à développer leur marque personnelle, les collaborateurs sont notamment invités à :

  • Partager les contenus mis à leur disposition par l’entreprise via leurs propres comptes dont Twitter, LinkedIn, Facebook, Viadeo, et Xing ;
  • Ajouter des commentaires personnalisés lorsqu’ils partagent les contenus proposés par l’entreprise ;
  • Proposer de nouveaux contenus relatifs à leurs expertises.

L’employee advocacy génère plus de confiance !

Les messages personnalisés diffusés par les collaborateurs génèrent davantage de confiance sur les réseaux sociaux : n’oublions pas que les informations relatives à l’entreprise ont tendance à générer plus de confiance lorsqu’elles sont partagées par les salariés que lorsqu’elles sont diffusées par les chefs d’entreprise !

Les salariés et l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

L’une des études menées par Edelman en 2013 a montré que les collaborateurs génèrent plus de confiance que les chefs d’entreprise lorsqu’ils communiquent à propos des conditions de travail : 63% des salariés sont considérés comme étant très crédibles lorsqu’ils communiquent sur les conditions de travail alors que seulement 21% des chefs d’entreprise sont perçus comme étant très crédibles lorsqu’ils partagent des informations sur ce sujet.

Une démarche volontaire de la part des collaborateurs

Les salariés participent volontairement au programme d’employee advocacy proposé par l’entreprise. Cette initiative ne doit être en aucun cas une contrainte pour le salarié, l’un des objectifs pour l’entreprise étant de renforcer l’engagement des collaborateurs.

L’une des méthodes appliquées par les entreprises pour encourager leurs collaborateurs à les représenter sur les réseaux sociaux consiste à intégrer un système de gamification au programme d’employee advocacy.

Pour encourager les salariés à participer au programme, l’entreprise peut par exemple :

  • Attribuer des points en fonction de l’implication des collaborateurs dans le programme ;
  • Créer un classement indiquant les salariés les plus actifs en tant qu’ambassadeurs ;
  • Remettre aux collaborateurs les plus actifs des récompenses reflétant la culture de l’entreprise ;
  • Mettre en place des sondages auxquels les salariés peuvent participer en utilisant leurs points (sondages portant sur le choix d’une ONG auprès de laquelle l’entreprise va s’engager, par exemple sous la forme d’un don, sur le choix d’activités de team building, ou sur la sélection d’une destination dans la cadre d’un voyage incentive).

Smarp et l’employee advocacy

Smarp permet de mettre en place un programme d’employee advocacy ludique sur les réseaux sociaux. L’application Smarp a été conçue pour permettre aux salariés de consulter et de partager facilement sur les réseaux sociaux des contenus pertinents et relatifs à l’entreprise, à l’industrie et à leurs expertises.

En offrant une expérience utilisateur unique, Smarp aide les collaborateurs à s’impliquer dans la communication de l’entreprise en devenant des ambassadeurs actifs sur les réseaux sociaux.

Grâce à un design intuitif, l’application Smarp permet aux salariés de construire leur marque personnelle sur les réseaux sociaux tout en contribuant au développement de la visibilité, de l’e-réputation et de la marque employeur de l’entreprise. 




Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus sur l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

Suivez les dernières tendances en matière d’#EmployeeAdvocacy sur les réseaux sociaux

S’abonner au blog

Suivez les dernières tendances en matière d’#EmployeeAdvocacy sur les réseaux sociaux

S’abonner au blog

By | 2017-07-12T17:35:42+00:00 novembre 29th, 2016|General|0 Comments

About the Author:

Brand Marketing Specialist @ Smarp, solution de communication digitale et d'employee advocacy.