6 avantages clés de l’employee advocacy sur les réseaux sociaux

6 avantages clés de l’employee advocacy sur les réseaux sociaux

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place un programme d’employee advocacy (ou programme de collaborateurs ambassadeurs) sur les réseaux sociaux. En quelques mots, cette solution consiste à encourager les salariés à partager sur les réseaux sociaux des contenus relatifs à l’entreprise et à l’industrie, approuvés en amont.

L’employee advocacy est bénéfique aussi bien à l’entreprise qu’aux salariés : les collaborateurs développent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux tout en renforçant l’image, l’e-réputation et la marque employeur de l’entreprise.

Les avantages de cette solution ne s’arrêtent pas là, regardons d’un peu plus près les raisons pour lesquelles les entreprises se lancent dans l’aventure de l’employee advocacy :

1/ Les salariés développent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux

En publiant régulièrement des contenus pertinents relatifs à l’entreprise et à l’industrie, les collaborateurs deviennent plus actifs sur les réseaux sociaux tout en montrant leurs expertises. Les salariés développent ainsi leur marque personnelle sur les réseaux sociaux, le personal branding prenant de plus en plus d’ampleur.

Remarquons que la prise de parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux est volontaire, les collaborateurs partageant les contenus mis à leur disposition par l’entreprise seulement s’ils le souhaitent.

2/ Des collaborateurs motivés et engagés

Les entreprises reconnaissent la nécessité d’avoir des équipes motivées, mais dans la pratique, développer la motivation et l’engagement des collaborateurs reste difficile.

Une récente étude menée par Gallup a par exemple montré qu’aux Etats-Unis, seulement 33% des salariés se sentent engagés dans leur profession et vis-à-vis de l’entreprise dans laquelle ils évoluent.

Grâce à l’employee advocacy, l’entreprise encourage ses collaborateurs à la représenter sur les réseaux sociaux. L’entreprise reconnaît ainsi l’expertise de ses salariés, cette reconnaissance étant source de motivation.

Renforcez l'engagement de vos collaborateurs avec l'Employee Advocacy

D’après Salesforce, 78% des collaborateurs considèrent la reconnaissance comme principale source de motivation au travail. Or, 52% des collaborateurs ne sont pas satisfaits du niveau de reconnaissance de l’entreprise à leur égard et 69% d’entre eux considèrent qu’ils s’investiraient plus dans leur profession s’ils étaient davantage reconnus par l’entreprise.

On comprend pourquoi de plus en plus d’entreprises encouragent leurs collaborateurs à les représenter sur les réseaux sociaux via l’employee advocacy !

3/ L’employee advocacy et la communication interne

 L’employee advocacy permet de renforcer la communication interne de l’entreprise :

  • Le partage d’informations devient rapide et ludique pour les salariés, les programmes d’employee advocacy intégrant un système de gamification ;
  • L’employee advocacy permet aux collaborateurs de se tenir informés en temps réel de l’actualité de l’entreprise, quelles que soient la taille et la structure de l’entreprise ;
  • Les collaborateurs partagent leurs expertises avec leurs collègues, même si ces derniers sont rattachés à d’autres équipes ou s’ils opèrent depuis l’étranger.

En parallèle, cette solution stimule l’esprit d’équipe, cette initiative fédérant les salariés autour d’une même mission : représenter l’entreprise et ses marques sur les réseaux sociaux. 

4/ Plus de visibilité sur les réseaux sociaux

Le reach organique des marques sur les réseaux sociaux diminue. Prenons un exemple : une étude menée par [email protected] a montré que le reach organique des pages de marques regroupant au total plus de 48 millions de fans sur Facebook est passé de 16% en 2012 à 6% en Février 2014, Facebook privilégiant les publications d’amis à celles des marques sur le fil d’actualité des inscrits.

Partage de contenus sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de l’employee advocacy, les entreprises peuvent toucher leurs audiences malgré la baisse du reach organique sur les réseaux sociaux car les contenus sont directement partagés par les collaborateurs.

5/ Des messages plus authentiques 

L’employee advocacy permet d’apporter une dimension humaine à la stratégie de communication de l’entreprise, les messages étant directement partagés par les salariés.

Les collaborateurs ne se contentent pas de simplement partager sur les réseaux sociaux des contenus relatifs à l’entreprise, ils ajoutent également des commentaires personnalisés. Cette solution permet ainsi à l’entreprise de s’adresser directement aux audiences ciblées avec des messages authentiques.

Les salariés ambassadeurs sur les réseaux sociaux

Notons que les contenus partagés par les salariés créent plus d’engagement sur les réseaux sociaux, les collaborateurs générant autant voire plus de confiance que les chefs d’entreprise en matière de communication relative à l’entreprise.

Le Baromètre de la Confiance d’Edelman de 2016 a montré qu’en moyenne 52% des salariés sont considérés comme étant très crédibles lorsqu’ils communiquent au sujet de l’entreprise alors que 49% des chefs d’entreprise sont perçus comme étant très crédibles en matière de communication relative à l’entreprise.

En parallèle, l’employee advocacy sur les réseaux sociaux favorise le développement commercial, la consultation d’avis et de recommandations étant une pratique de plus en plus courante dans le processus d’achat B2C et B2B. Par exemple, 84% des Vice-présidents consultent les avis disponibles sur les réseaux sociaux lors d’un processus d’achat B2B.

6/ Une marque employeur unique !

Le site web de l’entreprise n’est plus suffisant aujourd’hui pour attirer les meilleurs talents et pour développer une expérience candidat unique !

Les équipes RH s’intéressent de plus en plus aux programmes de collaborateurs ambassadeurs pour renforcer la marque employeur de l’entreprise aussi bien en interne qu’en externe. Cette solution permet de fidéliser les talents via la reconnaissance de leurs expertises et de leur capacité à représenter l’entreprise sur les réseaux sociaux.

La Marque Employeur de l'entreprise sur les réseaux sociaux

En incitant les salariés à partager sur les réseaux sociaux leur expérience en tant que collaborateurs, l’employee advocacy permet en parallèle d’identifier et d’attirer les meilleurs talents parmi les réseaux de connaissances des salariés, les responsables RH consultant de plus en plus les recommandations des collaborateurs dans le processus de recrutement.

L’étude menée par l’Apec a par exemple montré qu’en 2015, 34% des Responsables RH ont pris en compte les recommandations de salariés lors du recrutement de cadres.

Vos collaborateurs sont les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise alors donnez-leur la parole sur les réseaux sociaux !




Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus sur l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

Articles récents

Archives

Tags

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place un programme d’employee advocacy (ou programme de collaborateurs ambassadeurs) sur les réseaux sociaux. En quelques mots, cette solution consiste à encourager les salariés à partager sur les réseaux sociaux des contenus relatifs à l’entreprise et à l’industrie, approuvés en amont.

L’employee advocacy est bénéfique aussi bien à l’entreprise qu’aux salariés : les collaborateurs développent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux tout en renforçant l’image, l’e-réputation et la marque employeur de l’entreprise.

Les avantages de cette solution ne s’arrêtent pas là, regardons d’un peu plus près les raisons pour lesquelles les entreprises se lancent dans l’aventure de l’employee advocacy :

1/ Les salariés développent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux

En publiant régulièrement des contenus pertinents relatifs à l’entreprise et à l’industrie, les collaborateurs deviennent plus actifs sur les réseaux sociaux tout en montrant leurs expertises. Les salariés développent ainsi leur marque personnelle sur les réseaux sociaux, le personal branding prenant de plus en plus d’ampleur.

Remarquons que la prise de parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux est volontaire, les collaborateurs partageant les contenus mis à leur disposition par l’entreprise seulement s’ils le souhaitent.

2/ Des collaborateurs motivés et engagés

Les entreprises reconnaissent la nécessité d’avoir des équipes motivées, mais dans la pratique, développer la motivation et l’engagement des collaborateurs reste difficile.

Une récente étude menée par Gallup a par exemple montré qu’aux Etats-Unis, seulement 33% des salariés se sentent engagés dans leur profession et vis-à-vis de l’entreprise dans laquelle ils évoluent.

Grâce à l’employee advocacy, l’entreprise encourage ses collaborateurs à la représenter sur les réseaux sociaux. L’entreprise reconnaît ainsi l’expertise de ses salariés, cette reconnaissance étant source de motivation.

Renforcez l'engagement de vos collaborateurs avec l'Employee Advocacy

D’après Salesforce, 78% des collaborateurs considèrent la reconnaissance comme principale source de motivation au travail. Or, 52% des collaborateurs ne sont pas satisfaits du niveau de reconnaissance de l’entreprise à leur égard et 69% d’entre eux considèrent qu’ils s’investiraient plus dans leur profession s’ils étaient davantage reconnus par l’entreprise.

On comprend pourquoi de plus en plus d’entreprises encouragent leurs collaborateurs à les représenter sur les réseaux sociaux via l’employee advocacy !

3/ L’employee advocacy et la communication interne

 L’employee advocacy permet de renforcer la communication interne de l’entreprise :

  • Le partage d’informations devient rapide et ludique pour les salariés, les programmes d’employee advocacy intégrant un système de gamification ;
  • L’employee advocacy permet aux collaborateurs de se tenir informés en temps réel de l’actualité de l’entreprise, quelles que soient la taille et la structure de l’entreprise ;
  • Les collaborateurs partagent leurs expertises avec leurs collègues, même si ces derniers sont rattachés à d’autres équipes ou s’ils opèrent depuis l’étranger.

En parallèle, cette solution stimule l’esprit d’équipe, cette initiative fédérant les salariés autour d’une même mission : représenter l’entreprise et ses marques sur les réseaux sociaux. 

4/ Plus de visibilité sur les réseaux sociaux

Le reach organique des marques sur les réseaux sociaux diminue. Prenons un exemple : une étude menée par [email protected] a montré que le reach organique des pages de marques regroupant au total plus de 48 millions de fans sur Facebook est passé de 16% en 2012 à 6% en Février 2014, Facebook privilégiant les publications d’amis à celles des marques sur le fil d’actualité des inscrits.

Partage de contenus sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de l’employee advocacy, les entreprises peuvent toucher leurs audiences malgré la baisse du reach organique sur les réseaux sociaux car les contenus sont directement partagés par les collaborateurs.

5/ Des messages plus authentiques 

L’employee advocacy permet d’apporter une dimension humaine à la stratégie de communication de l’entreprise, les messages étant directement partagés par les salariés.

Les collaborateurs ne se contentent pas de simplement partager sur les réseaux sociaux des contenus relatifs à l’entreprise, ils ajoutent également des commentaires personnalisés. Cette solution permet ainsi à l’entreprise de s’adresser directement aux audiences ciblées avec des messages authentiques.

Les salariés ambassadeurs sur les réseaux sociaux

Notons que les contenus partagés par les salariés créent plus d’engagement sur les réseaux sociaux, les collaborateurs générant autant voire plus de confiance que les chefs d’entreprise en matière de communication relative à l’entreprise.

Le Baromètre de la Confiance d’Edelman de 2016 a montré qu’en moyenne 52% des salariés sont considérés comme étant très crédibles lorsqu’ils communiquent au sujet de l’entreprise alors que 49% des chefs d’entreprise sont perçus comme étant très crédibles en matière de communication relative à l’entreprise.

En parallèle, l’employee advocacy sur les réseaux sociaux favorise le développement commercial, la consultation d’avis et de recommandations étant une pratique de plus en plus courante dans le processus d’achat B2C et B2B. Par exemple, 84% des Vice-présidents consultent les avis disponibles sur les réseaux sociaux lors d’un processus d’achat B2B.

6/ Une marque employeur unique !

Le site web de l’entreprise n’est plus suffisant aujourd’hui pour attirer les meilleurs talents et pour développer une expérience candidat unique !

Les équipes RH s’intéressent de plus en plus aux programmes de collaborateurs ambassadeurs pour renforcer la marque employeur de l’entreprise aussi bien en interne qu’en externe. Cette solution permet de fidéliser les talents via la reconnaissance de leurs expertises et de leur capacité à représenter l’entreprise sur les réseaux sociaux.

La Marque Employeur de l'entreprise sur les réseaux sociaux

En incitant les salariés à partager sur les réseaux sociaux leur expérience en tant que collaborateurs, l’employee advocacy permet en parallèle d’identifier et d’attirer les meilleurs talents parmi les réseaux de connaissances des salariés, les responsables RH consultant de plus en plus les recommandations des collaborateurs dans le processus de recrutement.

L’étude menée par l’Apec a par exemple montré qu’en 2015, 34% des Responsables RH ont pris en compte les recommandations de salariés lors du recrutement de cadres.

Vos collaborateurs sont les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise alors donnez-leur la parole sur les réseaux sociaux !




Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus sur l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place un programme d’employee advocacy (ou programme de collaborateurs ambassadeurs) sur les réseaux sociaux. En quelques mots, cette solution consiste à encourager les salariés à partager sur les réseaux sociaux des contenus relatifs à l’entreprise et à l’industrie, approuvés en amont.

L’employee advocacy est bénéfique aussi bien à l’entreprise qu’aux salariés : les collaborateurs développent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux tout en renforçant l’image, l’e-réputation et la marque employeur de l’entreprise.

Les avantages de cette solution ne s’arrêtent pas là, regardons d’un peu plus près les raisons pour lesquelles les entreprises se lancent dans l’aventure de l’employee advocacy :

1/ Les salariés développent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux

En publiant régulièrement des contenus pertinents relatifs à l’entreprise et à l’industrie, les collaborateurs deviennent plus actifs sur les réseaux sociaux tout en montrant leurs expertises. Les salariés développent ainsi leur marque personnelle sur les réseaux sociaux, le personal branding prenant de plus en plus d’ampleur.

Remarquons que la prise de parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux est volontaire, les collaborateurs partageant les contenus mis à leur disposition par l’entreprise seulement s’ils le souhaitent.

2/ Des collaborateurs motivés et engagés

Les entreprises reconnaissent la nécessité d’avoir des équipes motivées, mais dans la pratique, développer la motivation et l’engagement des collaborateurs reste difficile.

Une récente étude menée par Gallup a par exemple montré qu’aux Etats-Unis, seulement 33% des salariés se sentent engagés dans leur profession et vis-à-vis de l’entreprise dans laquelle ils évoluent.

Grâce à l’employee advocacy, l’entreprise encourage ses collaborateurs à la représenter sur les réseaux sociaux. L’entreprise reconnaît ainsi l’expertise de ses salariés, cette reconnaissance étant source de motivation.

Renforcez l'engagement de vos collaborateurs avec l'Employee Advocacy

D’après Salesforce, 78% des collaborateurs considèrent la reconnaissance comme principale source de motivation au travail. Or, 52% des collaborateurs ne sont pas satisfaits du niveau de reconnaissance de l’entreprise à leur égard et 69% d’entre eux considèrent qu’ils s’investiraient plus dans leur profession s’ils étaient davantage reconnus par l’entreprise.

On comprend pourquoi de plus en plus d’entreprises encouragent leurs collaborateurs à les représenter sur les réseaux sociaux via l’employee advocacy !

3/ L’employee advocacy et la communication interne

 L’employee advocacy permet de renforcer la communication interne de l’entreprise :

  • Le partage d’informations devient rapide et ludique pour les salariés, les programmes d’employee advocacy intégrant un système de gamification ;
  • L’employee advocacy permet aux collaborateurs de se tenir informés en temps réel de l’actualité de l’entreprise, quelles que soient la taille et la structure de l’entreprise ;
  • Les collaborateurs partagent leurs expertises avec leurs collègues, même si ces derniers sont rattachés à d’autres équipes ou s’ils opèrent depuis l’étranger.

En parallèle, cette solution stimule l’esprit d’équipe, cette initiative fédérant les salariés autour d’une même mission : représenter l’entreprise et ses marques sur les réseaux sociaux. 

4/ Plus de visibilité sur les réseaux sociaux

Le reach organique des marques sur les réseaux sociaux diminue. Prenons un exemple : une étude menée par [email protected] a montré que le reach organique des pages de marques regroupant au total plus de 48 millions de fans sur Facebook est passé de 16% en 2012 à 6% en Février 2014, Facebook privilégiant les publications d’amis à celles des marques sur le fil d’actualité des inscrits.

Partage de contenus sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de l’employee advocacy, les entreprises peuvent toucher leurs audiences malgré la baisse du reach organique sur les réseaux sociaux car les contenus sont directement partagés par les collaborateurs.

5/ Des messages plus authentiques 

L’employee advocacy permet d’apporter une dimension humaine à la stratégie de communication de l’entreprise, les messages étant directement partagés par les salariés.

Les collaborateurs ne se contentent pas de simplement partager sur les réseaux sociaux des contenus relatifs à l’entreprise, ils ajoutent également des commentaires personnalisés. Cette solution permet ainsi à l’entreprise de s’adresser directement aux audiences ciblées avec des messages authentiques.

Les salariés ambassadeurs sur les réseaux sociaux

Notons que les contenus partagés par les salariés créent plus d’engagement sur les réseaux sociaux, les collaborateurs générant autant voire plus de confiance que les chefs d’entreprise en matière de communication relative à l’entreprise.

Le Baromètre de la Confiance d’Edelman de 2016 a montré qu’en moyenne 52% des salariés sont considérés comme étant très crédibles lorsqu’ils communiquent au sujet de l’entreprise alors que 49% des chefs d’entreprise sont perçus comme étant très crédibles en matière de communication relative à l’entreprise.

En parallèle, l’employee advocacy sur les réseaux sociaux favorise le développement commercial, la consultation d’avis et de recommandations étant une pratique de plus en plus courante dans le processus d’achat B2C et B2B. Par exemple, 84% des Vice-présidents consultent les avis disponibles sur les réseaux sociaux lors d’un processus d’achat B2B.

6/ Une marque employeur unique !

Le site web de l’entreprise n’est plus suffisant aujourd’hui pour attirer les meilleurs talents et pour développer une expérience candidat unique !

Les équipes RH s’intéressent de plus en plus aux programmes de collaborateurs ambassadeurs pour renforcer la marque employeur de l’entreprise aussi bien en interne qu’en externe. Cette solution permet de fidéliser les talents via la reconnaissance de leurs expertises et de leur capacité à représenter l’entreprise sur les réseaux sociaux.

La Marque Employeur de l'entreprise sur les réseaux sociaux

En incitant les salariés à partager sur les réseaux sociaux leur expérience en tant que collaborateurs, l’employee advocacy permet en parallèle d’identifier et d’attirer les meilleurs talents parmi les réseaux de connaissances des salariés, les responsables RH consultant de plus en plus les recommandations des collaborateurs dans le processus de recrutement.

L’étude menée par l’Apec a par exemple montré qu’en 2015, 34% des Responsables RH ont pris en compte les recommandations de salariés lors du recrutement de cadres.

Vos collaborateurs sont les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise alors donnez-leur la parole sur les réseaux sociaux !




Téléchargez notre livre blanc pour en savoir plus sur l'Employee Advocacy sur les réseaux sociaux

Suivez les dernières tendances en matière d’#EmployeeAdvocacy sur les réseaux sociaux

S’abonner au blog

Suivez les dernières tendances en matière d’#EmployeeAdvocacy sur les réseaux sociaux

S’abonner au blog

By | 2017-07-12T17:33:18+00:00 décembre 20th, 2016|General|0 Comments

About the Author:

Brand Marketing Specialist @ Smarp, solution de communication digitale et d'employee advocacy.